Enjeux des cultures numériques Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées

Publié le 29 Septembre 2014

En France, dans le monde urbain ou rural, dans le petit milieu culturel ou dans le monde profane, les enjeux des cultures numériques sont complexes et disparates, c’est selon la nature des territoires, des savoirs demeurants et de leurs enjeux ou des objectifs préfixés. 

Devons-nous parler de convergences culturelles pour le numérique ? De biens culturels ? D’industrie culturelle et de l’information ? De culture de masse ? D’objets technologiques ? De développement de cultures innovantes et alternatives ? D’émergence de démocratie culturelle ou d’une politique de démocratisation de la culture ? De graves dérives de société de contrôle sur des technologies de l’esprit ? De nouveaux modes de l’information et des savoirs ? D’une nouvelle fabrique du sens ou des potentiels d’une homogénéisation de la perception ? D’aliénabilité ou d’inaliénabilité de l’immatériel ? Des risques d’une esthétique totalement immatérielle destructrice de lien social, d’ordre moral ou du fait religieux ? D’aptitudes et de cognition du citoyen connecté au monde connecté pour un sociétal en devenir d’interactions ultra connectées et « transmédiatisées » marginalisant l’homme ? D’un transhumanisme aux réalités augmentées vecteur d’une ultra cognition augmentée, « un homme +++ » ? D’une troisième révolution industrielle en marche avec de nouveaux systèmes, processus et préceptes collaboratifs et cognitifs ? D’externalisation informationnelle pour de « webmémoires » ou « cybermémoires » connectées ? 

Quelle place aurons-nous dans ce nouveau monde ? L’eurocentrisme est-il une arme efficace contre la délocalisation du nombril du monde sur le territoire asiatique et Chinois ? Une Asie qui pendant deux millénaires exceptées ces deux derniers siècles européens ou transatlantiques a toujours été le noyau des échanges dans ces « mondes » de l’océan indien. Une Chine qui retrouve donc aujourd’hui sa place historique et rejoue le rôle moteur dans le système planétaire des échanges aliénables ou inaliénables, mais l’immatérialité informationnelle est-elle réellement ethnocentrée, communautaire et uniquement mercantile ? 

Les pratiques transversales ne sont-elles pas un mode d’échange efficace contre la fabrication du consentement si cher à Noam Chomsky ? Les composites de la transversalité de l’expression culturelle ne sont-ils pas nécessaires pour contrer la montée en puissance d’une globalisation « désincarnée », de cette ingénierie économique et culturelle déshumanisée ? Ici ou ailleurs réfléchissons contextuellement à la fécondité d’un espace commun partagé, un champ immatériel des possibles grâce au numérique ! 

Alter Médias Cité Narbonne / EDCC cultures numériques Languedoc Roussillon - Culture Narbonne

 

magazine-MCD-EDCC-narbonne

association EDCC Alter Médias Cité, Narbonne, France

Rédigé par EDCC culture numérique Languedoc Roussillon - Culture Narbonne

Publié dans #Occitanie culture numérique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article